top of page

CECI EST MON APPEL AU MONDE

CREATION 2024 pour l'espace public

La Contemporaine éprouve la nécessité de bousculer son spectateur, de le pousser à s’exprimer, de le faire crier tout haut ce qui crie à l’intérieur de lui. Cette nécessité part de l’envie et du besoin des comédiens de La Contemporaine de rendre cathartique ce qui crie à l’intérieur d’eux.

LA RUE

C’est ainsi que le grand cri d’amour et de révolte de La Contemporaine trouve sa place au sein même d’un univers sauvage et à l’image même de l’humanité qu’elle cherche à sonder : la rue. Ils vont se frotter à un endroit où tout peut bouger, où tout est possible et où tout bascule et où l’intensité des moments vécus n’a d’égal que la liberté qu’ils ont pour cible.
L’objectif ? parler au cœur du passant, au cœur de la première venue, au cœur de celui qui n’aura jamais pensé aller au théâtre. Proposer un moment de liberté opportun, interdit, sauvage, jeune, qui s’évanouit aussi vite qu’il vient de naître.

 

Flirter avec la violence de la rue c’est commencer, un peu, à nettoyer sa violence et ranger sa chambre intérieure.

Le spectateur est libre d’intervenir, le lien avec celui-ci étant l’essentiel de cette démarche.


La Contemporaine dans la rue c’est la rage du désespoir, c’est le dernier rempart avec le cœur de l’autre, c’est la volonté que l’art aille sauver partout où il n’a pas encore sauvé.

Deux formes sont envisagées pour permettre une adaptation à l’espace public :

Forme initiale : 7 comédiens 

Forme légère : 4 comédiens

Durée: 40 minutes.

  • Ceci est mon appel au monde

« Que reste-t-il de nos lendemains ? De nos rêves ? De nos espoirs ? Que reste-t-il de nous ? Les deux  années que nous avons vécues avec la pandémie de COVID ont rendu notre monde lourd, flou, nos paroles sont devenues fragiles, nos rêves imprécis, impossibles. Dans un monde tétanisé par la peur, sept individus rompent avec le chaos de leur vie quotidienne pour s’engager dans une parole vive, urgente, nécessaire, et questionner une époque malade dont ils ont perdu le sens. Un instant sauvage, furtif, hors du temps, qui produit le bruit tonitruant d’une âme qui a trop donné. »

Capture d’écran 2022-08-31 132414.jpg
20220731_ceciestmonappel_thalierossetti_img_0015_thalie_rossetti_la_plage_2022.jpg
2022.08.02.ceci_est_mon_appel_au_monde_gillesmauron-1_la_plage_2022.jpg
2022.08.02.ceci_est_mon_appel_au_monde_gillesmauron-2_la_plage_2022.jpg
2022.08.02_ceci_est_mon_appel-4740_david_fraternali_la_plage_2022.jpg
20220731_CeciEstMonAppel_ThalieRossetti_IMG_9962.jpg
20220731_CeciEstMonAppel_ThalieRossetti_IMG_0071.jpg
2022.08.02_Ceci_est_mon_appel_David_Fraternali-4928.jpg

-Représentations :

  • Le 6 juin 2021 sur les places Fernand Lafargue, Parlement et Camille Jullian à Bordeaux (33)

  • Du 29 juillet au 3 août au festival La plage des six pompes à La Chaux-de-fond (Suisse).

-

-Mentions du spectacle :

Avec Charlotte Goutagny, Antoine Navarre, Louise Petit, Sebastian Lebrun, Joris Mugica, Lucie Lacroix et Antoine Jumeau

Ecrit par Joris Mugica

Mise en scène collective.

 

Un grand merci à Salom Shalom et son équipe pour la réalisation du documentaire.

Merci au festival de La Plage des Six Pompes. Un merci tout particulier à Leïla Amini.

bottom of page